Équipe des navires de combat du Canada : prête dès le premier jour

L’équipe des navires de combat du Canada soumet la solution pour les navires de combat de surface combinant une technologie canadienne novatrice et le navire de guerre du plus perfectionné de la planète

CSC

OTTAWA, Ontario, le 20 juillet 2018 – L’équipe des navires de combat du Canada a soumis sa proposition définitive liée au projet des navires de combat de surface canadiens (NCSC) à l’entrepreneur principal Irving Shipbuilding d’Halifax, après quatre années d’investissement dans l’élaboration d’une solution.

L’équipe des navires de combat du Canada regroupe l’expertise canadienne de longue date de Lockheed Martin (NYSE: LMT) en matière d’intégration navale avec la conception de navire de guerre la plus perfectionnée de la planète – le navire de combat mondial de type 26 de BAE Systems – et les plateformes de haute technologie des sociétés novatrices canadiennes de premier plan CAE, MDA, L3 Technologies et Ultra Electronics.

Au cœur de la proposition de valeur de l’équipe figure la solution dont le niveau de risque est le plus faible permettant de livrer le navire le mieux adapté aux besoins du Canada en matière de NCSC tout en proposant les meilleurs résultats économiques pour le Canada.

Le navire le mieux adapté aux besoins du Canada en matière de NCSC – Intentionnellement conçu pour la guerre anti-sous-marine de pointe et capable d’exécuter toute une gamme de missions, partout dans le monde, le type 26 est silencieux, polyvalent, remarquablement durable, il offre la marge d’extension la plus importante pour les mises à niveau à venir, et contrairement aux conceptions d’il y a 10 à 15 ans, il réduit les risques d’obsolescence en tant que navire de guerre conçu numériquement « de la proue à la poupe ».

Meilleurs résultats économiques pour le Canada – En prenant des engagements de 17 milliards de dollars à l’égard du Canada sur le plan de la proposition de valeur, l’équipe des navires de combat du Canada s’engage à dépenser des milliards de dollars en innovation à l’échelle des domaines prioritaires du Canada, y compris 2 milliards de dollars en développement des fournisseurs, 2 milliards de dollars en recherche et développement et 200 millions de dollars en fabrication de pointe. Employant un total de 9 000 Canadiennes et Canadiens dans 40 installations à l’échelle du pays et mobilisant une chaîne d’approvisionnement comptant plus de 4 000 petites et moyennes entreprises, l’équipe développera de nouvelles capacités de défense canadiens et améliorera les éléments existants, permettant ainsi les exportations vers les marchés mondiaux.

La solution dont le niveau de risque est le plus faible L’équipe des navires de combat du Canada regroupe une équipe pancanadienne ayant une réputation démontrée sur le plan de la réalisation de projets de défense complexes, conformément au calendrier et au budget, pour les Forces armées canadiennes. À titre de seul intégrateur de systèmes de combat au Canada et le seul pourvoyeur du CMS 330, Lockheed Martin Canada est un partenaire de défense de confiance pendant plus de 30 ans, ayant réalisé le projet modernisation de classe HALIFAX et la modernisation des frégates de la Marine royale de la Nouvelle-Zélande et de la Marine chilienne. Le type 26 n’exige que de légères modifications pour répondre aux besoins du Canada en matière de NCSC et s’appuyer sur les connaissances obtenues dans le cadre du programme du navire de combat mondial de type 26 du Royaume-Uni et du programme SEA 5000 de l’Australie.

Les caractéristiques qui distinguent l’équipe des navires de combat du Canada sont sa présence pancanadienne, ses antécédents en matière de développement de technologies canadiennes novatrices, le soutien d’emplois canadiens très spécialisés, la conception de navires de guerre la plus perfectionnée au monde et l’exportation de produits et de capacités partout dans le monde. En outre, la soumission de l’équipe est la seule se trouve entièrement entre les mains du groupe du milieu du renseignement Five Eyes, composé de l’Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis, permettant d’accéder à la technologie la plus fiable et la plus sensible. Tous ces éléments permettent de former une équipe canadienne robuste, l’équipe propre au Canada, qui est prête à lancer les travaux dès le premier jour.

Pour mieux connaître notre équipe, visitez notre site web au: www.canadascombatshipteam.com ou suivez-nous sur twitter: @CSCHomeTeam.

Citations

« Le navire de combat mondial de type 26 est soutenu par une conception de navire de guerre de prochaine génération souple; il représente une solution abordable et à faible risque pour le programme de navire de combat de surface canadien. Comme le programme de navire de type 26 britannique est en avance sur le programme de NCSC, notre navire canadien bénéficiera des leçons tirées des programmes britannique et australien. Ce calendrier permet également au navire de type 26 d’être le navire de combat de surface canadien le plus avancé. Le programme australien propose des occasions importantes de synergie à l’échelle des programmes britannique, australien et canadien, et procure les avantages stratégiques découlant de la coopération au sein du groupe du milieu du renseignement Five Eyes. Des entreprises canadiennes comme W.R. Davis Engineering à Ottawa, Rolls-Royce à Peterborough et L-3 MAPPS à Montréal ont déjà commencé à travailler sur les systèmes de haute technologie pour le programme de navire de type 26 britannique, ce qui prouve par le fait même les compétences et les habiletés qu’offre la chaîne d’approvisionnement canadienne. » Anne Healey, Directrice nationale, Canada, BAE Systems

 « Forts de notre fière histoire canadienne de plus de 70 ans, CAE est honorée de s’associer à cette équipe pancanadienne mise sur pied pour le programme de navire de combat de surface canadien. Nous nous réjouissons de cette occasion de tirer parti des points forts de notre groupe d’organisations pour soutenir le gouvernement du Canada et Irving Shipbuilding afin de livrer un navire de guerre moderne et performant doté d’un système d’entraînement intégré concordant avec la Future stratégie de formation navale. CAE est déterminée à offrir à ses clients les solutions de formation les plus novatrices afin d’atteindre les plus hauts niveaux de disponibilité et de performance opérationnelles. » Joe Armstrong, vice-président et directeur général, Canada, CAE

« Nous sommes fiers de présenter notre proposition définitive liée au navire de combat de surface canadien, sachant que notre approche correspond parfaitement à la vision des Forces armées canadiennes et met en œuvre les piliers de la politique de défense. Notre solution de NCSC fournit un navire qui garantira que la Marine royale canadienne est FORTE, regroupe des sociétés canadiennes éprouvées qui garantiront l’exécution SÉCURITAIRE et réussie du programme, maintient la souveraineté en créant au Canada des emplois directement liés au NCSC pour METTRE EN SERVICE et soutenir les NCSC, tout au long de leur durée de vie. Lockheed Martin Canada est prête à continuer à agir à titre d’intégration de système de combat de confiance du Canada, comme elle le fait depuis plus de trois décennies. Nous continuerons de fournir des solutions abordables, de créer des emplois durables et de contribuer au développement technologique du Canada, aux fins d’exportation éventuelle, par l’intermédiaire de notre modèle de partenariat et de collaboration éprouvé afin de gérer avec succès le processus d’intégration des systèmes hautement complexes, notamment l’intégration de notre système de gestion de combat CMS 330 au navire de combat mondial de type 26, et tirerons parti de l’innovation et des talents d’ici, au pays, dont les retombés économiques seront sans précédent pour le Canada. » Gary Fudge, vice-président et directeur général, Lockheed Martin Canada, Système rotatif et système de mission

« Nous sommes fiers de faire partie de l’équipe des navires de combat du Canada et ravis d’annoncer la présentation de la proposition de notre équipe. Grâce à notre forte présence canadienne, L3 Technologies occupe une position unique permettant de tirer parti de ses entreprises établies au Canada afin de fournir à l’équipe des technologies marines canadiennes, un soutien à l’intégration des systèmes et un soutien en service s’étendant sur la durée de vie de l’équipement dans un certain nombre de domaines, notamment les communications intégrées, les capteurs électro-optiques et infrarouges, les systèmes de manipulation des torpilles et les systèmes de gestion de plateforme intégrés. » Richard Foster, vice-président, L3 Technologies Canada

« MDA est fière de faire partie de l’équipe des navires de combat du Canada. MDA dirigera et fournira une suite intégrée de guerre électronique et certains systèmes et sous-systèmes radar destinés au navire. Le projet constituera la base de la stratégie globale de produit de MDA, visant à réaliser d’importantes exportations à long terme des produits de MDA, à partir du Canada. Comme le potentiel d’exportation du Canada découlant de la stratégie de MDA est beaucoup plus important que le rôle de MDA dans le cadre du projet de NCSC, le Canada profitera d’un important rendement économique éventuel sur l’investissement. » Mike Greenley, président, Groupe MDA

« Ultra Electronics est ravie de faire partie de l’équipe canadienne du NCSC qui amène la frégate de type 26 au Canada. Tirant parti de notre expérience de plus de 70 ans dans le domaine de la fourniture de matériel de défense de pointe à des clients canadiens et internationaux, Ultra est le chef de file du segment de la guerre sous-marine pour la frégate, au sein de l’équipe canadienne du NCSC. Les travaux créeront des emplois hautement techniques en Nouvelle-Écosse dans le domaine de la conception, de la fabrication et du soutien pendant toute la durée de vie des sonars, et renforcent notre importante capacité d’exportation existante. Nous sommes bien positionnés pour être prêts pour le premier jour. »  Leo Gaessler, président, Ultra Electronics Canada

Personne- ressource :

Cindy Tessier
Responsable des Communications
Lockheed Martin Canada
613-762-5753
cindy.tessier@lmco.com