Notre histoire

Une tradition de partenariats et d'innovations

Il y a 75 ans, Lockheed Aircraft s’établissait au Canada pour soutenir l’effort de guerre et faciliter la maintenance des bombardiers Hudson – fabriqués à Burbank en Californie et transportés par bateau au Royaume-Uni par le Canada. Les premières années, l’entreprise était spécialisée dans la fourniture d'aéronefs à l'Aviation royale canadienne (ARC).

Au cours de ces 75 ans, des fusions et des acquisitions ont transformé l'entreprise en celle que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de Lockheed Martin Canada, dirigée par le lieutenant-général à la retraite Charles Bouchard.

Encore aujourd'hui, Lockheed Martin entretient d'excellentes relations avec l'Aviation royale canadienne grâce au contrat de fourniture et de maintenance des aéronefs C-130J et au contrat des appareils F-35. L’entreprise est également fière d'être l'intégrateur de systèmes de combat de la Marine royale canadienne (MRC) depuis plus de 30 ans.

Le portefeuille de l’entreprise a pris de l'expansion et compte maintenant de nombreux contrats militaires et commerciaux, dont le développement de logiciels de commande de véhicule sans équipage (CDL Systems) ainsi que la réparation et la révision de moteurs d'avions commerciaux (Entretien de moteurs d'aéronefs de Lockheed Martin). Chacun des secteurs opérationnels de Lockheed Martin est lié par contrat avec le Canada ou convoite plusieurs contrats importants relatifs aux plateformes radars, à la simulation et à l'entraînement, à la réparation et la révision, aux solutions TI militaires et civiles, aux soins de santé, à l'énergie renouvelable et à la mise à niveau des flottes de l'ARC et de la MRC.

Au cours des cinq dernières années, Lockheed Martin a investi plus de 35 M$ en recherche et développement et dans les universités au Canada. Pendant cette période, l’entreprise a embauché plus de 150 nouveaux diplômés qui ont été affectés à certains des projets d'ingénierie les plus complexes et les plus dynamiques au pays. Cette tendance devrait se poursuivre.